BushiWear Lutte,MMA Kevin Randleman « The Monster » (1971-2016)

Kevin Randleman « The Monster » (1971-2016)

Kevin Randleman

Il est né en 1971 dans l’Ohio. Son surnom « the monster » lui a été attribué à cause de son imposante musculature. Il remporta plusieurs fois les championnats de lutte à l’université et deux fois les championnats nationaux. Il était également un redoutable puncher.

La carrière en MMA de Kevin Randleman

Randleman intègre la « Hammer house ». Il s’entraine alors avec des célèbres lutteurs comme Mark Coleman. Ce dernier et Randleman deviendront par la suite de très bons amis.

En 2000, il remporte l’UFC 23 grâce à ses talents de lutteur et sa force hors du commun. Par la suite , il signe avec le Pride (à l’époque le Pride était la plus importante organisation de mma au niveau mondial).

Les combats qui ont forgé sa légende et sa popularité

En 2004, Kevin Randleman participe au Pride. Au premier tour il affronte Mirko « Cro Cop ». Ce dernier est un célèbre kickboxer qui fut finaliste du K-1 world grand prix (il perd contre Ernesto Hoost). De plus, « Cro Cop » était également un des plus sérieux prétendants au titre et le meilleur « striker » de sa catégorie. Tout le monde voyait « Cro Cop » gagner rapidement ce duel. Cependant, à la surprise générale c’est Kevin Randleman qui « atomise » « Cro Cop » avec un crochet du gauche…

Au second tour, Randleman affronte Fedor (le numéro 1 incontesté de la catégorie poids lourds). Ce dernier est considéré par beaucoup de spécialistes comme le plus grand combattant mma de l’histoire et à cette époque il était quasiment imbattable. En effet, il remporta à cette époque quasiment tous ses combats. Une fois de plus, Randleman nous sort un coup de génie en réalisant un « ura nage » (en judo il s’agit d’une projection arrière). Lorsque Randleman effectue ce slam, les quatre jambes des deux combattants ne touchaient pas le sol. Cependant, Fedor remporte le combat grâce à une clé de bras. Malgré sa défaite, Randleman gagna le respect des fans du Pride.

Les soupçons de dopage et son décès.

Randleman fut suspecté à de nombreuses reprises d’utiliser des stéroïdes. On lui diagnostiqua par la suite de nombreuses maladies et problèmes de sante : poumon défectueux, staphylocoque…

Malheureusement, il décède en 2016 à l’âge de 44 ans suite à une insuffisance cardiaque. En 2020, il intègre le Hall of Fame de l’UFC.

Pour revivre les exploits de Kevin Randleman : https://www.youtube.com/watch?v=ZUO3NENf6KM

Découvrez nos équipements pour le MMA : https://www.bushiwear.eu/categorie-produit/disciplines/mmapancrace/

Étiquettes : ,

2 thoughts on “Kevin Randleman « The Monster » (1971-2016)”

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Chute BoxeChute Boxe

Légendaire académie de combattants de MMA, la Chute Boxe fut fondée par Rudimar Fedrigo en 1978. À l’origine, Rudimar n’enseignait que le muay-thaï. Des années plus tard, il inclura dans