BushiWear Blog La golden era du Muay-thaï

La golden era du Muay-thaï

0 Comments 8 h 07 min
Golden era Muay-thaï
3 légendes du muay-thaï

Beaucoup de spécialistes du muay-thaï considèrent que les années 80 et 90 représentent l’âge d’or (ou “golden era”) du Muay-thaï. En effet, durant cette période le muay gagna énormément en popularité aussi bien en Thaïlande qu’au niveau international grâce à l’émergence d’énormément de combattants d’exceptions. Ces combattants originaires principalement de Thaïlande, des Pays Bas, mais également de France ont livré des combats qui sont rentrés. En plus d’être doués techniquement, ces combattants faisaient preuve d’un mental à toute épreuve et ont livré de véritables batailles à chacune de leurs apparitions. Autre point important, chacun de ses “supers combats” étaient présentés au grand public comme un grand spectacle attirant ainsi de nombreux spectateurs et nombreuses stars du cinéma ou de la chanson.

Qui sont les promoteurs qui ont contribué à la popularité de la “Golden era” ? 

Deux promoteurs ont contribué à l’essor de la “golden era du muay-thaï . Le premier se nomme Songchai Ratanasuban. Ce visionnaire organisa son tout premier tournoi en 1976 au Lumpinee Stadium. Il fut célèbre pour sa capacité à attirer les plus grands combattants lors des grands événements de Muay (combats au Lumpinee, Rajadamnern ou lors de l’anniversaire du Roi).  

Le second grand promoteur du muay thaï est Thakoon Pongsupha. Ce dernier innova dans la manière de promouvoir la boxe thaïlandaise. En effet, il fit la promotion du muay non seulement en Thaïlande, mais également au Japon ou aux Etats-Unis.  Ces deux promoteurs de génie avaient compris l’importance d’organiser les combats tels des “shows” dans des grands stades. De plus, les deux plus grands stades du Muay sont les mythiques Rajadamnern et Lumpinee Stadium. C’est donc de cette manière qu’ils permirent au Muay-thaï de gagner en popularité auprès des spectateurs du monde entier.

Présentation de quelques légendes de la “golden era” du Muay-thaï

Tout naturellement, la Thaïlande a formé la grande majorité des meilleurs nakmuays. Nous pouvons citer Pud Pad Noi, Diesel Noi, Samart Payakaroon, Somrack, Sakmongkol et bien d’autres. En Europe, les meilleurs combattants sont originaires principalement de Hollande et de France. Ainsi, ces deux pays ont formé des champions comme Ramon Dekkers, Rob Kaman, Dany Bill, Dida Diafat, Morad Sari, Jean-Charles Skarbowsky… Ces combattants nous proposaient régulièrement de magnifiques oppositions de style. Par exemple, Pud Pad Noi “détruisait” ses adversaires avec ses middles kicks de la jambe gauche dévastateurs. Diesel Noi quant à lui, nettoya sa catégorie avec la puissance de ses coups de genoux. Danny Bill le “virtuose” de la discipline maîtrisait quant à lui quasiment toutes les techniques de sa discipline. Ramon Dekkers combattant très puissant “termina” la plupart de ses combats grâce à son “terrible” crochet du gauche. Samart Payakaroon éblouit le public à chacune de ses apparitions grâce à sa magnifique technique. Nous pouvons citer encore de nombreux autres combattants de légendes. Vous pouvez voir ou revoir énormément de combats de cette période sur les plateformes d’hébergement de vidéos.

Vidéo hommage à la golden era : https://www.youtube.com/watch?v=_clO5PuJhBs&t=569s

Découvrez notre équipement complet pour le muay : https://bushiwear.eu/categorie-produit/disciplines/equipements-kickboxing-muay-thai/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Shigeru OyamaShigeru Oyama

Shigeru Oyama fut l’un des premiers étudiants de Mas Oyama. Il fut également l’un des premiers à promouvoir le karaté Kyokushinkai aux Etats-Unis. Considéré comme l’un des meilleurs élèves de

GingembreGingembre

Le gingembre ou zingiber officinale est l’une des épices les plus consommées. En effet, elle est utilisée depuis des siècles pour la médecine traditionnelle chinoise et la gastronomie. Par ailleurs,