BushiWear Blog Euclydes Hatem : fondateur de la Luta Livre

Euclydes Hatem : fondateur de la Luta Livre

0 Comments 23 h 28 min
Euclydes Hatem effectuant une clé de jambe.

Surnommé “Tatu”, Euclydes Hatem est une figure majeure des arts martiaux brésiliens. En effet, il fonda sa propre méthode de combat : la Luta Livre. Il s’agit d’un système de combat similaire sous certains aspects au JJB : travail au sol, soumissions… La luta livre est également une méthode de combat proche de lutte Gréco-Romaine.

L’enfance de “Tatu” Hatem et sa découverte des arts martiaux

Euclydes Hatem est né en 1914 à Rio de Janeiro. Issu d’une famille modeste et d’origine libanaise, il découvre le catch à l’âge de 14 ans. Surnommé “Tatu” (en référence à son physique robuste et compact rappelant le tatou), il excelle très rapidement dans les sports de combat. Il s’entraîne alors principalement auprès de Orlando Americo da Silva. Ce dernier forma des grands noms de JJB comme les frères George et Hélio Gracie.

La carrière de combattant de Euclydes

Euclydes devient très rapidement un lutteur professionnel. Il combat principalement dans les règles du catch et du Vale Tudo. En 1935, il bat de valeureux combattants comme l’italien Attilio et le brésilien Bogma. La même année, il remporte le premier tournoi international de lutte au Brésil. Il bat alors le très expérimenté Kutter. Par la suite, il affronte le célèbre lutteur “Mascara Negra” ( “le masque noir”). Hatem perd le combat qui a duré près de 40 minutes. Malgré sa défaite, Euclydes impressionna le public par son courage et sa maîtrise des étranglements. 

En 1937, il bat le judoka Takeo Yano par étranglement. Ce dernier était instructeur au sein de la marine brésilienne. Par la suite, le japonais exigea un match revanche mais dans les règles du judo et avec kimono. Cette fois-ci Yano remporta le combat. Suite à sa défaite, il enchaîne une victoire face à Luiz Stock avant de faire match nul face à Charles Ulsemer. Ce dernier était champion de France de lutte. Toutefois Euclydes remporta le match revanche par clé de bras. Par la suite, les deux hommes sont devenus de bons amis.  En 1942, Euclydes surclasse George Gracie à Porto Allegre. 

Tournée en Argentine

En 1947, Tatu se rend en Argentine. Il affronte et bat une nouvelle fois son rival Takeo Yano ( victoire par soumission). Il affronte également le géant russe Leon Falkenstein. Tatu remporte ce combat au bout de 37 secondes. Par la suite Euclydes remporte le match revanche par soumission. Au final, il demeurera invaincu en Argentine. 

Fin de carrière

Euclydes poursuit sa carrière professionnelle jusque à la fin des années 50. Peu à peu, il commence à enseigner sa méthode de combat : la luta livre (ou lutte libre). Il remporta également son combat face au légendaire Valdemar Santana. Ce dernier remporta son combat face à l’illustre Hélio Gracie. Ce dernier voulait également affronter Euclydes. Malheureusement, ce combat n’a jamais eu lieu. Helio souhaitait que le port du kimono soit autorisé (ce que refusa Euclydes). Par la suite, Tatu se consacra à l’enseignement jusque à son décès en 1984. Il forma notamment Carlos et Fausto Brunocilla.

Vidéo sur l’histoire de Tatu : https://www.youtube.com/watch?v=lRWmROFo9O0

Découvrez notre équipement complet pour les arts martiaux et sports de combat : https://bushiwear.eu/categorie-produit/equipements-sports-de-combat/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post