BushiWear Blog,Karate Shokei Matsui

Shokei Matsui

0 Comments 11 h 26 min

Low kick de Shokei Matsui face à Andy Hug

Considéré à juste titre comme un génie du Karaté Kyokushin, Shokei Matsui est une légende du Karaté et des arts martiaux en général. Il est par ailleurs le plus jeune champion du monde de Kyokushin. Il est également l’un des rares à réussir le “one hundred man kumite challenge”. Combattant exceptionnel, il arrêta la compétition à l’âge de 21 ans. Champion du Japon et du monde,  son bilan officiel est de 50 victoires en 56 combats.  Suite à la mort de Mas Oyama, Matsui prit la tête de l’IKO.

La naissance de Matsui et sa découverte des arts martiaux

Akiyoshi Matsui est né le 15 janvier 1963 à Chiba au Japon. D’origine coréenne, il s’appelait Moon Jang-gyu. Le jeune Akiyoshi était un enfant actif. Il pratique alors la gymnastique, la natation et le Kendo. Âgé de 13 ans, il débute la pratique du Karaté Kyokushinkai au dojo Kita Nagare-Yama à Chiba. L’année suivante, il obtient sa ceinture noire.  Plus tard, Matsui se rendra au Honbu dojo à Tokyo.

Premier succès en compétition de Akiyoshi Matsui

En 1979, il participe à sa première compétition officielle : les championnats régionaux du nord du Japon. Matsui obtient alors la cinquième place. L’année suivante, il remporte la médaille d’argent lors des championnats de l’État de Chiba. En 1980,  il participe à l’âge de 17 ans à ses premiers championnats catégorie Open”. Malgré son jeune âge et son manque d’expérience, il obtient la quatrième place. Ce fut la première fois que son talent éclata véritablement auprès du grand public. 

Poursuite de sa carrière au plus haut niveau

Lors des 13 ème et 14 ème édition All Japan Open Karate Championships (championnats ouverts à tous les styles de Karaté), Matsui obtient la médaille de bronze. Lors de l’édition suivante en 1983, il se fracture malheureusement trois cotes. Il obtiendra malgré tout la huitième place. L’année suivante, Matsui se blesse de nouveau. Cette fois-ci, il se blesse gravement à la colonne vertébrale. Suite à cette blessure, Matsui arrêta l’entraînement pendant près de six mois. Ainsi, il ne participera pas aux All Japan Open Championships. 

Consécration Mondiale

Lors de sa première participation aux championnats du monde de Kyokushin, Matsui obtient la médaille de bronze derrière Makoto Nakamura et Keiji Sanpei. L’année suivante, il remporte son premier tournoi national de kyokushinkai (catégorie Open). 

En 1986, il tente le “One hundred Man Kumite Challenge”. Cette épreuve extrêmement dure mentalement et physiquement consiste à affronter 100 combattants à la suite.  Matsui fut le  neuvième homme à relever ce défi. Matsuis réussit cette épreuve et reçoit par la même occasion sa ceinture noire quatrième dan. Quelques moisplus tard, il remporte de nouveau le championnat de Kyokushinkai catégorie open. Il fut alors le premier combattant de l’histoire à remporter ce tournoi deux fois de suite. 

L’année suivante, Matsui alors âgé de 21 ans remporte les championnats du monde en battant le légendaire Andy Hug en finale. Par la même occasion, Matsui devient le plus jeune champion du monde de l’histoire. Peu de temps après, Matsui prend sa retraite sportive. 

Rôle d’entraîneur et décès de Mas Oyama

Suite à sa retraite sportive, Shokei Matsui devient naturellement entraîneur de l’équipe nationale. En 1992, il ouvre son dojo dans le quartier d’Asakusa à Tokyo. Deux ans plus tard, Masutatsu Oyama (fondateur du Karate Kyokushinkai) décède. Peu de temps avant son décès, Oyama nomma Matsui comme son successeur. Ce testament verbal a été effectué en présence de Yoshiaki Umeda, Akira Kurosawa, Yasuto Onishi, Hitoshi et Itsuo Yonetsu. Suite à sa nomination à la tête de l’IKO (International Karate Organisation) , Matsui changea l’idéogramme de son prénom Akiyoshi en Shokei. 

Contestation du testament verbal

Suite à cette nomination, Shokei dut faire face à de nombreuses critiques. En effet, certains membres de la famille d’Oyama ont contesté la véracité du testament (sans contester la légitimité du choix de Matsui). Peu de temps après, ils ont intenté un procès pour remettre en cause la validité du testament. 

En 1995, la justice contesta la légitimité du testament car il a été signé par les témoins et non par Oyama en personne. L’année suivante, la haute cour de Tokyo confirma cette décision. Peu de temps après, Matsui adressa une lettre ouverte adressée aux membres de l’IKO dans laquelle il rappela que tous les membres de l’organisation devaient faire perdurer les enseignements d’Oyama. 

Scissions au sein de l’IKO

La décision de justice entraîne une scission au sein de l’IKO. Suite à cette décision, Matsui, Yukio Nishida et Yoshikazu Matsushima dirigent chacun leur propre organisation. Au sein de son organisation, Matsui instaura un certain nombre d’innovations. Par exemple, Matsui organise les premiers championnats du monde pour les femmes. Il instaura également les championnats du monde pour les jeunes ainsi que des championnats du monde par équipe. Matsui est également à l’origine de l’Ichigeki Plaza. Fondé en 2005, ce centre de santé et de remise en forme propose également des cours de karaté kyokushinkai, kickboxing ou MMA. 

En 2011, l’île de Honshu fut atteinte par un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter. Cette catastrophe provoqua la mort de près de 20 000 personnes. De son côté, Matsui en tant que leader de l’IKO s’était engagé à soutenir les victimes de cette tragédie. Matsui continue à transmettre avec passion son immense savoir. Son organisation est désormais présente dans 124 pays et compte près de 12 millions de membres. Il partage également son savoir à travers de nombreux livres et vidéos.

Vidéo hommage à Kancho Matsui : https://www.youtube.com/watch?v=3H3umCpR97A

Découvrez notre équipement complet pour le karaté kyokushinkai : https://bushiwear.eu/categorie-produit/disciplines/karatekyokushinkai/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post