Wayne Otto « the black pearl »

0 Comments 9 h 01 min
Wayne Otto
à gauche Wayne exécutant un blocage et une attaque simultanément, à droite Wayne Otto exécutant un spectaculaire jodan ura-mawashi

Wayne Otto fut l’un des plus grands karatékas des années 80 et 90. Wayne est par ailleurs un des karatékas les plus titrés de l’histoire. Réputé pour son style aussi bien spectaculaire qu’efficace, il fut surnommé « the black pearl ». Il fut par ailleurs leader de l’équipe Britannique dirigée par Ticky Donovan.

Les débuts dans les arts-martiaux de Wayne Otto

Wayne Otto est né en 1966 à Londres. Par la suite, il découvre le karaté à l’âge de 14 ans lorsque un de ses camarades de classe lui montra un trophée qu’il gagna lors d’un tournoi. C’est ainsi que Wayne décida de devenir champion. Par la suite, Wayne débute le karaté Uechi-Ryu avec Terry Daly. Ce dernier fut un rude combattant et influença grandement le jeune Wayne.

Les débuts de Wayne en compétition

2 ans plus tard en 1982, Wayne participe à sa première compétition et remporte la médaille d’argent. Par la suite, grâce à ses nombreuses victoires il participera aux championnats d’Europe junior en 1984. À partir de 1988, il intègre l’université de Kent. Un an plus tard, il est le co-fondateur du karaté club de l’université de Kent. Il aidera également son club à remporter les championnats universitaires.

Sa carrière au plus haut niveau

Entre 1982 et 1998, , il remportera de nombreux titres Européens et mondiaux. En effet, Wayne remporte ses premiers championnats d’Europe dès 1988. Quelques mois plus tard, il remportera les championnats du monde par équipe. Par ailleurs, il remportera pour la première fois les championnats du monde en 1990. Il remportera également les championnats du monde par équipe la même année. En 1992, il gagnera son quatrième titre mondial dans la catégorie des -75 kg. Quatre ans plus tard, il remporte de nouveau ce titre dans la même catégorie en 1996. Ainsi, il fut l’un des rares combattants à remporter le titre mondial WUKO (World Union of Karate-Do Organization) et WKF (World Karate Federation). Par la suite, il enchaînera les victoires avant de prendre sa retraite sportive en 2006.

Son parcours d’entraîneur

Suite à sa retraite sportive, il devient entraîneur de l’équipe nationale Britannique dès 2005. Il organisa également de nombreux stages et séminaires dans le monde entier. Dès 2012, il devient entraîneur national de Norvège. Ainsi, il aidera la championne norvégienne Gitte Brunstad à remporter la médaille d’argent lors des championnats du monde en 2014. Par ailleurs, ce fut la première fois qu’un athlète norvégien remporta une médaille mondiale depuis Jorn Ove Hansen en 1992. De plus, ce dernier perdit en final face à un certain Wayne Otto. Désormais, son fils Jamal suit les traces de son père en remportant les championnats d’Europe Junior.

Palmarès
  • Champion du monde en individuel (1990, 1992, 1996)
  • Médaille de bronze en individuel (1998)
  • 2 ème aux championnats du monde par équipe (1994, 1996, 1998)
  • Médaille de bronze championnats du monde par équipe (2000)
  • Vainqueur des championnats du monde par équipe (1988, 1990)
  • Médaille d’or jeux mondiaux (1993, 1997)
  • Champion d’Europe en individuel (1988, 1991, 1994, 1995, 1996, 1999)
  • Médaille de bronze championnat d’Europe (1993, 1997)
  • Vainqueur des championnats d’Europe par équipe (1990, 1992, 1998)
  • Médaille d’argent championnats d’Europe par équipe (1995, 1996, 2000, 2003)
  • 3 ème aux championnats d’Europe par équipe (1993, 1994, 1997, 2001, 2002)

En 2001, Wayne reçu une récompense pour avoir contribué à l’essor du karaté. De plus, la même année il apparaît dans le livre Guinness des records en tant que karatéka homme ayant remporté le plus de médailles.

Pour revivre les exploits de Wayne : https://www.youtube.com/watch?v=r0LeALHpjsQ

Découvrez notre équipement de karaté : https://www.bushiwear.eu/categorie-produit/disciplines/equipements-karate/

Étiquettes : ,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post