BushiWear Blog,Karate Keinosuke Enoeda : “The Tiger of Shotokan Karate”

Keinosuke Enoeda : “The Tiger of Shotokan Karate”

Keinosuke Enoeda
Magnifique mawashi geri jodan
d’Enoeda

Surnommé “Tora” ou “Tiger” (le tigre), Keinosuke Enoeda est l’un des plus grands instructeurs de Karaté Shotokan issus de la JKA (Japan Karate Association). Célèbre pour son “Fighting Spirit”, il contribua à développer le Karaté dans le monde entier et principalement au Royaume-Uni.

L’enfance de Keinosuke Enoeda et ses débuts dans le karate.

Keinosuke Enoeda est né le 4 juillet 1935 à Nogata dans la préfecture de Kyushu. Issu d’une famille de quatre enfants, ses deux parents étaient issus d’une lignée de samouraïs. Âgé de 7 ans, il débute la pratique du Judo. 10 ans plus tard, en 1952, Enoeda obtient son deuxième dan. 

Peu de temps après, Enoeda assiste aux journées portes ouvertes de l’université de Takushoku. Fondée en 1900, cette université a formé de nombreux karatekas, acteurs, hommes politiques… Enoeda est tellement impressionné par la démonstration de karaté de Teruyuki Okazaki, qu’il décide d’abandonner le judo pour se consacrer exclusivement au karaté. 

Enoeda intègre l’université de Takushuku et se dédie totalement au Karaté

En 1952, Enoeda agé de 17 ans intègre l’université de Takushuku. Il y étudie le commerce ainsi que le karaté. Dès sa première année d’étude, il intègre l’équipe universitaire en Kumite. Tout naturellement, il participera à de nombreuses compétitions. Trois ans après ses débuts en Karaté, il obtient son “shodan” (ceinture noire 1 er dan). Deux ans plus tard, il obtient son “nidan’ (deuxième dan de karaté). Il devient également capitaine de l’équipe universitaire. 

Décès de Gichin Funakoshi et changements majeurs au sein de la JKA

En 1957, Gichin Funakoshi (fondateur du Karate Shotokan) décède à l’âge de 89 ans. Peu de temps après, Masatoshi Nakayama organise les premiers championnats de karaté du Japon. Hirokazu Kanazawa remporte les championnats en Kumite (avec une  main fracturée). Hiroshi Shoji remporte les championnats en Kata. Enoeda participe également à ce tournoi. Par la suite, il se rend à Kyushu pour travailler dans l’industrie cinématographique. En 1959, Enoeda (à la demande de Masatoshi Nakayama) devient instructeur en chef de la JKA. L’objectif est de former des instructeurs “d’élites” qui diffuseront le karaté dans le monde entier. Des karatékas de légende comme Kanazawa, Shirai, Enoeda, Mikami et bien d’autres ont participé à ses sessions d’entraînements dirigées par Masatoshi Nakayama et Hidetaka Nishiyama.  

Formation au sein de la JKA, victoires en compétition et diffusion du Karaté dans le monde entier

Après plusieurs échecs, Enoeda parvient enfin à remporter les championnats de la JKA en kumite en 1963. Il remporte la finale face à une autre légende : Hiroshi Shirai. L’année suivante, la JKA lui décerne le grade de 5 ème dan. 

En 1965, la JKA envoie un groupe d’instructeurs diffuser le Karate dans le monde entier. Par ailleurs, ce groupe mené par Taiji Kase était également composé de Enoeda, Shirai et Hirokazu Kanazawa. Ils ont enseigné à Hawaï, aux Etats-Unis, et en Europe avant l’Afrique du Sud. 

Installation en Angleterre

Suite à cette tournée triomphale, la JKA envoie ses instructeurs dans différents pays de manière définitive. Par exemple, Kanazawa s’installe à Londres, Enoeda quant à lui s’installe à Liverpool. Ce dernier réside un temps chez Terry O’Neill (un des pionniers du Karaté britannique).  Toutefois, Enoeda doit faire face à un certain nombre de difficultés lors de son séjour en Angleterre. En effet, ses nouveaux élèves ont du mal à supporter l’intensité des séances d’entrainement d’Enoeda. Beaucoup de ces élèves n’ont pas supporté la cadence. Toutefois, Enoeda donne (en plus des cours au dojo) des cours privés à ses élèves en extérieur. Finalement, les résultats ne se feront pas attendre et son dojo de Liverpool sera bientôt l’un des plus réputés du Royaume-Uni.

Départ aux Etats-Unis et retour au Royaume Uni

En 1966, la JKA souhaite que Enoeda se rende aux Etats-Unis pour seconder Hidetaka Nishiyama. Un jour, Enoeda affronte lors d’un entraînement Frank Smith. De plus, ce dernier est l’un des meilleurs élèves de Nishiyama. Enoeda lui brisa (volontairement ou non) la mâchoire. Enoeda seconde également Teruyuki Okazaki avant de retourner à Liverpool en 1968. 
Peu de temps après, il est nommé instructeur en chef de la KUGB (Karate Union of Great Britain). Il dispense ses cours aussi bien à Liverpool qu’à Londres. Quelques années plus tard en 1970, Enoeda est promu 6 ème dan de karaté par la JKA. L’année suivante, il apparaît dans  Diamonds are Forever (James Bond y est interprété par Sean Connery). Jusque à sa mort en 2003, il consacre la majeure partie de son temps à promouvoir le karaté à travers ses livres, ses entraînements ainsi que ses séminaires. Malheureusement Enoeda meurt le 29 mars 2003 d’un cancer de l’estomac. Ses funérailles ont lieu à Tokyo. Il recevra le grade de 9 ème dan à titre posthume en 2003.

Vidéo hommage à Enoeda :https://www.youtube.com/watch?v=cPRcK1grKew

Découvrez notre équipement complet de Karaté : https://bushiwear.eu/categorie-produit/disciplines/equipements-karate/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Les protéinesLes protéines

Tout d’abord, les protéines sont connues pour leur rôle dans la construction musculaire. Cependant, elles sont les principales structures des cellules de notre organisme. En effet, tous les muscles, hormones,