Mirko Cro Cop

0 Comments 11 h 31 min
Mirko Cro Cop
Grand écart latéral exécuté par Cro Cop

Mirko Filipovic dit Mirko Cro Cop  fut un célèbre kick-boxeur et pratiquant de MMA. En effet, il fut finaliste du K-1 World grand-prix en 1999. Il remporta par ailleurs le Pride Grand-prix en 2006. Son surnom (« Cro Cop ») vient de son passé de policier. Par ailleurs, il fut célèbre pour son redoutable high-kick de la jambe gauche. De plus, il aimait dire que sa jambe droite vous conduit à l’hôpital alors que sa jambe gauche vous emmène au cimetière… En effet, il intégra l’ATJ Lucko (ancien commando anti-terroriste croate). Il fit également de la politique en étant député pour le parti démocrate socialiste.

L’enfance de Mirko Cro Cop

Il est né en 1974 à Vinkovci en Croatie. Par la suite, il sera passionné par les arts-martiaux après avoir vu le film Bloodsport de Jean-Claude Van Damme. Il s’entraîne alors dans le garage de ses parents aux sports de combat et à la musculation. Malheureusement, son père décède en 1994 alors que Mirko est âgé de19 ans. Cependant, la même année il intègre l’armée croate.

Il débute sa carrière professionnelle de kick-boxing et suit alors les pas de son illustre compatriote Branko Cikatic. En effet, ce dernière remporta le tout premier K-1 World grand-prix en battant en finale Ernesto Hoost en 1993. Malheureusement, Branko Cikatic décède en 2020.

Parallèlement à sa carrière de combattant, Mirko Cro Cop travaille comme commando au sein de la police croate. Ainsi il sera surnommé « Cro Cop » ou policier croate. Il intégra par la suite le K-1 dès 1993. Cette organisation japonaise de kick-boxing réunissait chaque année les 8 meilleurs combattants poids-lourds de la planète. De plus, il battra des champions comme Jerome Le Banner, Mike Bernardo ou Rémy Bonjasky. En 1999, il affronte en final du grand prix Ernesto Hoost. Malheureusement pour lui, Cro-Cop perdra sa finale suite à une blessures aux côtes…

Le parcours de Mirko au Pride FC

Par la suite en 2001, il intègre le Pride FC. Le Pride était la plus grande organisation mondiale de MMA à l’époque. De plus, l’année suivante il abandonne son statut de commando pour se consacrer exclusivement à sa carrière sportive. Dès lors, il affronte les plus grands champions de l’époque. En effet, il bat Sakura, Fujita ou Heath Herring. Cependant, il perdra son premier combat au Pride face au champion Antonio Minautoro Nogueira. De plus, il perdra également face à Kevin Randdleman. Après une série de victoires (victoires contre Aleksander Emélianenko, Kevin Randdleman ou Mark Coleman), il a l’opportunité d’affronter Fedor Emélianenko.

Fédor était à l’époque le combattant numéro 1 de la catégorie poids-lourds. De plus, ce combat était l’occasion d’opposer les deux meilleurs combattants de la catégorie. Par ailleurs, Cro Cop était considéré comme le meilleur striker poids lourds, alors que Fedor était un spécialiste de sambo et un adepte du ground and pound. Cependant, Fedor domina Cro Cop aussi bien au sol que debout. Ainsi, Fedor remporta ce combat légendaire par décision unanime. De plus, certains spécialistes ont déclaré que ce fut le combat de la décennie.

Suite à sa défaite face à Fédor, Cro Cop bat Josh Barnett et Mark Hunt. En 2006, il remporte sa première ceinture en MMA lors du Pride Openweight grand-prix. En effet, il remporte ce titre après avoir battu lors de la même soirée Ikuhisa Minowa et le champion olympique de judo Hidehiko Yoshida. Cro Cop terrasse également Wanderlei Silva grâce à un magnifique high-kick ainsi que Josh Barnett en finale. Par ailleurs, cette performance exceptionnelle fut saluée par tous. Par exemple, Rudimar Fedrigo (ancien président de la chute boxe) dira que même Fedor n’aurait pas pu battre Cro Cop ce jour là.

Débuts à l’UFC et suite de sa carrière

Fin 2006, Cro Cop signe à l’UFC. Par la suite, pour son premier combat il bat Eddie Sanchez lors de la première reprise. En 2007, il affronte à Manchester Gabriel Gonzaga lors de l’UFC 70. De plus, le vainqueur de ce combat doit affronter le champion Poids-lourds Randy Couture. Cependant à la surprise générale, Cro Cop perd par ko après avoir reçu un terrible high-kick. Par la suite, il perd de nouveau face à Cheick Kongo lors de l’UFC 75.

Suite à ces deux défaites, il signe au Dream qui est une organisation japonaise de MMA. Il affronte Allistair Overeem et le combat se solde par un match nul. Par la suite, il combat de nouveau pour l’UFC et bat Mostapha Al-Turk lors de l’UFC 99. Il perd son combat contre Junior Dos Santos par arrêt de l’arbitre lors de l’UFC 103. Après quelques victoires en MMA, il décide de combattre de nouveau en kick-boxing en 2012. Par ailleurs, il enchaînera les victoires notamment contre Ray Sefo. Il remporta également le K-1 world grand prix en 2012. Cependant, il perdra contre Remy Bonjasky en 2014 à Zagreb lors du Glory 14.

Par la suite, il combattra de nouveau en MMA. De plus, il remportera la ceinture de l’organisation japonaise Inoki Genome Fight. Suite à cette victoire, Cro Cop combattra de nouveau pour l’UFC. Par ailleurs, il battra Gabriel Gonzaga lors du combat revanche. Cependant, Cro Cop est contraint de prendre sa retraite. En effet, il a reconnu avoir utilisé des hormones de croissance afin de guérir en vain une blessure à l’épaule. Toutefois, en 2016 il combat de nouveau en MMA et remporte la ceinture du Rizin Fighting Federation. De plus, il parviendra à gagner 10 victoires consécutives. Cependant, suite à sa victoire face à Roy Nelson, il doit définitivement stopper sa carrière en 2019. En effet, suite à sa victoire, il fut victime d’un AVC. De plus, c’est en larme qu’il annonça sa retraite.

Palmarès

Kick-boxing

  • 2012 : Vainqueur du K-1 world grand-prix
  • 1999 : Finaliste du K-1 world grand-prix
  • Champion du monde de l’ I.K.B.F (International Kick-boxing Federation)

MMA

  • 2016 : Champion du Rizin Fighting Federation
  • 2015 : Champion du IGF (Inoki Genome Federation)
  • 2006 : Champion du Pride World Open Weight grand-prix

Pour revivre les exploits de Mirko : https://www.youtube.com/watch?v=AgsHcZ0-T9M

Découvrez nos équipements pour les sports de combat : https://www.bushiwear.eu/categorie-produit/equipements-sports-de-combat/

Étiquettes : , ,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post