Lee Kwan Young : le fondateur du Hoshin Moosol

Lee Kwan Young

9 ème dan de Taekwondo et d’Hapkido, Lee Kwan Young est le premier à avoir fait la promotion du Taekwondo en France. De plus, il fut également entraîneur de l’équipe de France de Taekwondo et enseigna à la police. Par ailleurs, il fonda sa méthode de combat : le Hoshin Moosol et fit quelques apparitions au cinéma.

L’enfance de Lee Kwan Young

Lee Kwan Young est né en 1946 à Séoul en Corée et débute les arts martiaux à l’âge de 9 ans. Tout d’abord, il débute sous la férule de Park Hae-Man. Il poursuit avec assiduité ses entraînements et obtient rapidement sa ceinture noire. Par la suite, il gagne la première compétition officielle de Taekwondo en 1965 (il devient champion toutes catégories).

Le service militaire du jeune Lee et son premier séjour en France

La même année, il s’engage dans l’armée de terre avant de devenir instructeur des forces militaires en 1967. L’année suivante il participe à un concours national. L’objectif était de désigner celui qui fera la promotion du Taekwondo en France. Finalement il sortira major de ce concours. Par la suite, il subit une formation intensive ( Taekwondo, Hapkido, Boxe Anglaise et armes blanche) avant de débarquer en France.

Une fois en France, il fait la promotion de sa discipline en proposant d’enseigner dans les clubs de Karate. Par la suite en 1970, Jacques Delcourt (ancien président de la fédération française de Karaté) lui propose même de faire une démonstration lors des championnats de France de Karaté. De plus, Lee Kwan Young enseigne également l’hapkido.

En1973, la France participe pour la première fois aux championnats du monde, il sera nommé entraîneur de l’équipe de France. Il restera entraîneur national jusque en 1975. Ensuite, lors d’une démonstration en 1975, il se fait remarquer par des producteurs de cinéma chinois. Ainsi, il tournera à Hong-Kong pendant un an et fera la connaissance de Chuck Norris et Jackie Chan.

Son retour en France et la création du Hoshin Moosol

En 1978, il retourne en France et enseigne dans plusieurs clubs de la région parisienne. Il devient également directeur technique de la fédération française de Taekwondo en 1988. Par ailleurs, il enseigne également au sein de la police nationale entre 1990 et 2000.

En 1996, il fonde sa propre méthode de combat : le Hoshin Moosol. Sa méthode est une synthèse du Taekwondo et d’Hapkido basée sur sa propre expérience du combat. En 1998, il est désigné président de la communauté coréenne de France. Deux ans plus tard, il devient président de l’unification des deux Corées en France tout en continuant à enseigner en France et en Corée.

Anecdotes sur Lee Kwan Young
  • Il a rencontré Bruce Lee à Hong-Kong en 1973, suite au décès de l’acteur on proposa à Lee Kwan Young de tourné quatre films. Il déclina l’offre mais il fit des apparitions dans des films comme « Tout feu, tout flamme » en 1982 et dans la série “Navarro”.
  • Sa méthode de combat , se caractérise par les techniques de combat rapproché, les coups de pieds issus du Taekwondo et les clés de bras et projections propres à l’Hapkido.

Découvrez nos équipements pour les arts martiaux et sports de combat en cliquant sur ce lien : https://www.bushiwear.eu/categorie-produit/equipements-sports-de-combat/

Étiquettes : ,

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post

Valérie HéninValérie Hénin

Valérie Hénin fut l’une des pionnières du pieds-poings en France dans les années 80. En effet, durant près de deux décennies, elle remporta d’innombrables titres dans différentes disciplines (kick-boxing, full-contact,