Ernesto Hoost « Mr Perfect »

Ernesto Hoost

Son surnom vient de sa capacité à s’adapter à tous les styles de boxe pieds-poings, pour preuve Ernesto Hoost a été champion du monde en Muay-thaï, Kickboxing, Full-Contact et Boxe Française. Il détient également (avec Semmy Schilt) le plus grand nombre de titres remportés au K-1 world grands-prix (il a remporté ce tournoi à 4 reprises).

Le parcours d’Ernesto Hoost dans les sports de combat

Originaire du Surinam, Ernesto Hoost est né en 1955 à Heemskerk aux Pays-Bas. Il débute les sports de combat vers l’âge de 15 ans au Sokundo gym dirigé par Tom Vriend. Par la suite il s’entraînera au club Vos gym managé par le célèbre Johan Vos (Ernesto terminera sa carrière dans ce club).

Cette collaboration va permettre à Ernesto d’accumuler les victoires. En effet, il gagnera par exemple 3 titres Européens (Muay-thaï, Full-Contact et Boxe Française) en seulement 5 semaines. Par ailleurs, il sera également champion du monde dans ces disciplines.

Les succès de Hoost en K-1

En 1993, il arrive en finale du premier K-1 WORLD GP ( à l’époque il s’agissait d’un tournoi de kickboxing Japonais réunissant les 8 meilleurs poids-lourds de la planète). Malheureusement, il perdra la finale face à Branko Cikatic (ce dernier est décédé en 2020). L’année suivante, il terrasse Rick Roufus à Marseille et devient champion du monde de Full-Contact.

Il remporte pour la première fois le K-1 WORLD GP en 1997 face à Andy Hug. En 1999, il gagne de nouveau le titre face à Mirko Cro Cop. L’année suivante, il bat Ray Sefo en finale et remporte le titre pour la troisième fois. En 2002, Hoost participe au grand prix et affronte Bob Sapp. Cependant, ce dernier bat Hoost par arrêt de l’arbitre à la deuxième reprise. Toutefois Sapp s’est fracturé la main et ne peut poursuivre le tournoi. Ernesto est repêché et affronte Le Banner en finale. Ce dernier domine dans un premier temps le combat, mais c’est finalement Hoost qui remporte le tournoi. En effet, Le Banner se blesse au niveau du coude gauche et jette l’éponge après avoir bloqué un terrible middle-kick de Hoost. Ce sera la dernière fois qu’il remportera le tournoi, il prendra finalement sa retraite en 2006.

Palmarès

  • 119 combats : 97 victoires, 21 défaites, 1 nul, 62 KO.
  • Vainqueur du K-1 WORLD GRAND PRIX (1997, 1999, 2000, 2002)
  • Champion du monde de Full-Contact (1994)
  • Vainqueur du championnat du monde de Kickboxing (1990)
  • Champion du monde de Muay-Thaï (1989)
  • Vainqueur du championnat du monde de Boxe Française (1989)
  • Champion d’Europe de Kickboxing (1988)
  • Vainqueur des championnats d’Europe de Boxe Française (1988)
  • Champion d’Europe de Full-Contact (1988)
  • Vainqueur des championnats d’Europe de Boxe-Thaï (1988)
  • Champion des Pays-Bas de Boxe-Thaï (1987)

Revivez les exploits de Hoost : https://www.youtube.com/watch?v=SCocBsKI5vU&t=75s

Découvrez nos équipements pour arts martiaux et sports de combat en cliquant sur ce lien : https://www.bushiwear.eu/categorie-produit/equipements-sports-de-combat/

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post

Lucien CarbinLucien Carbin

Ancien champion hollandais de Muay-Thaï, Kick-boxing ou sports de combat en général, il inspira des champions comme Rob Kaman ou Ernesto Hoost. Il dirige désormais sa salle et forma des

Paulo Tocha « Paco »Paulo Tocha « Paco »

Paulo Tocha fut l’un des premiers occidentaux à combattre en muay-thaï en Asie. Le grand public le connaît principalement pour son rôle de Paco dans le film Bloodsport en 1988